Cible Investissement Immobilier

Investissement immobilier : quelle est notre cible idéale ?

Céline et moi-même sommes constamment à la recherche d’affaires immobilières. Des alertes mails en cascade, des sessions de recherche Internet régulières, des promenades en mode prospection immobilière, nous sommes toujours en mode Investisseur immobilier.

Mais que recherchons nous précisément ? Quel est notre cible idéale pour nos investissements immobiliers ?

Notre investissement immobilier idéal en 3 points clés

1 ) L’emplacement du bien immobilier

Au cours de ma licence de droit immobilier, j’ai eu l’occasion de discuter avec un agent immobilier français travaillant à Miami qui avait une expérience dans la transaction de locaux commerciaux. Cet intervenant avait utilisé cette formule pour définir les 3 points les plus importants dans le choix d’un local commercial :


Pour choisir un local commercial, il y a 3 critères incontournables : l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement !



- Agent immobilier anonyme

Le meilleur emplacementPour l’investissement locatif, j’aurais tendance à reprendre la même formule. Si vous avez le meilleur emplacement, vous louerez plus vite, plus longtemps et plus cher que les autres bailleurs.

L’emplacement est donc notre 1er critère de choix.

Voici ce que nous définissons comme un bon emplacement :

  • Proximité commerces (boulangerie, boucherie, marché, supermarché…),
  • Proximité transports en commun (arrêt de bus, gare…),
  • Proximité de point d’intérêts particuliers (parc d’attraction, musée, parc naturel…).
2 ) Un bien immobilier avec le minimum de charges

Investissement immobilierPour commencer, nous prospectons dans des villes aux impôts locaux raisonnables. En effet, selon la commune, la taxe foncière pourra varier du simple au double pour le même type de bien immobilier.

La taxe foncière peut impacter significativement  la rentabilité d’un investissement immobilier.

Aussi, nous portons une attention toute particulière aux charges de copropriété. Afin d’éviter des charges mensuelles trop importantes, nous évitons les copropriétés avec gardien ou avec de grands espaces verts à entretenir.

En bref, nous privilégions les copropriétés proposant très peu de charges.

Une petite copropriété (5/6 copropriétaires) sans ascenseur avec syndic bénévole peut-être une cible idéale.

3) La règle des 3 C : Carré, Carrée, Carré !

Je vous rassure, cela n’a rien à voir avec un groupe de boys band des années 90 ! Ne cherchez pas non plus sur Google désespérément, vous ne trouverez rien sur cette étrange règle.

Les 3 C représentent une règle interne à Céline et moi pour la sélection de nos investissements immobiliers.

Cette règle, c’est tout simplement :

La Regle des 3CUn logement Carré : les m² doivent être optimisés,  les pièces de vie doivent être privilégiées (pas trop de couloir, de dégagement…) et les pièces doivent présenter des angles droits permettant un aménagement facile et idéal.

Exemple : Nous évitons les logements avec 9 m² de couloirs, 10m² de salle de bain, un séjour plein nord avec des murs arrondis. Je caricature mais c’est cela l’idée.

Une copropriété Carrée : nous privilégions les copropriétés saines et bien gérées. Si les parties communes sont mal entretenues, les boites aux lettres en vrac, le portillons HS, nous passons notre chemin.

Un bâtiment Carré : nous privilégions des immeubles avec des murs porteurs et une couverture en bon état ainsi que des façades propres. En bref, nous n’achèterons pas un appartement dans un immeuble dont le gros-œuvre est en mauvais état. La réalisation de travaux tels que consolider un mur porteur, refaire la charpente, changer la couverture peut entrainer une facture très onéreuse pour chaque copropriétaire et donc impacter la rentabilité d’un investissement locatif.

Cette règle logique et  simple à respecter assure un investissement locatif facile à louer, sans surprise et rentable.

Attention, je ne dit pas que vous ne pouvez pas faire une bonne affaire en achetant un appartement biscornu, dans une copropriété mal gérée avec des travaux structurels, mais ce n’est pas notre stratégie d’investisseur immobilier !

J’espère que cet article vous aidera dans votre sélection de biens immobilier d’investissement locatif.

Vous êtes investisseur ou vous souhaitez investir dans l’immobilier, laissez un commentaire sous cet article et partagez votre stratégie avec les lecteurs de GagnerDeLaCaillasse.com.

A très bientôt sur notre blog immobilier,

Pascal, blogueur immobilier sur GagnerDeLaCaillasse.com.

2 Comments

  • Jérôme

    Reply Reply 29 décembre 2015

    Bonjour à vous,

    Je pense que la cible idéal est un immeuble de rapport ou une maison de bourg (à diviser ou non).
    Mais bien sûr tout dépend de l’emplacement 😉

    Merci pour vos astuces.

    • Pascal GDLC

      Reply Reply 29 décembre 2015

      Bonjour Jérôme,

      Merci pour votre commentaire.

      Effectivement, la cible idéale diffère selon l’investisseur. L’immeuble de rapport peut être un très bon investissement.

      En ce qui me concerne, j’investi en Ile de France et les immeubles de rapport accessibles ne sont pas légion. 😉

      A bientôt sur GDLC,

      Pascal

Leave A Response

* Denotes Required Field