Choisir un bon agent immobilier

Choisissez un bon agent immobilier pour investir !

Dans la vie, ceux qui réussissent savent s’entourer des meilleurs. Si vous souhaitez réussir dans l’immobilier, vous aussi, vous devez vous entourer des meilleurs. Choisissez un bon banquier, un bon notaire, un bon agent immobilier !

Aujourd’hui, nous allons voir comment s’entourer d’un bon agent immobilier pour être informé, en priorité, des bonnes affaires.

Même si vous êtes un excellent prospecteur immobilier et que vous estimez (à tord) être au courant de toutes les bonnes affaires immobilières sur votre secteur, ne vous passez pas des services d’un professionnel de l’immobilier !

Un bon agent immobilier sera toujours au courant avant vous des futurs biens à vendre sur le marché !

Bref, je ne vais pas vous vendre les services des agents immobiliers, ce n’est pas le sujet de l’article. Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages d’utiliser les services de professionnels de l’immobilier, lisez cet article.

Dans un premier temps, nous allons définir les qualités requises d’un bon agent immobilier puis, nous verrons comment dénicher le bon professionnel de l’immobilier.

Quelles sont les qualités d’un bon agent immobilier ?

La réponse à cette question est multiple selon notre positionnement (vendeur, acquéreur) . Aujourd’hui, plaçons nous en tant qu’investisseur, soit un acquéreur potentiel.

Selon moi, un bon agent immobilier pour un acquéreur doit :

  1. Faire preuve de réactivité,
  2. Etre à l’écoute,
  3. Connaitre les biens qu’il propose,
  4. Maîtriser la législation immobilière,
  5. Faire preuve d’empathie et de sympathie.

Maintenant, vous vous dîtes : « ok, mais c’est un peu vague, non ? »

C’est alors que vient le second paragraphe où nous allons mettre en relief ces qualités requises !

Comment dénicher un bon agent immobilier ?

Pour trouver non pas votre prince(sse) charmant(e) mais simplement votre agent immobilier, il suffit de vérifier les qualités requises citées plus haut.

Voyons cela point par point :

1) Comment mesurer la réactivité d’un professionnel de l’immobilier ?

La réactivite Bon Agent ImmobilierVous venez de recevoir, en alerte mail, un bien qui semble correspondre à vos critères. Sans perdre un instant, vous pianotez le N° de téléphone de l’agent immobilier. Celui-ci ne répond pas. Vous lui laissez un message. La rapidité du rappel sera un indicateur.

□ Rappel dans l’heure
□ Rappel dans la journée
□ Rappel 3/4 jours après
□ Aucun rappel, vous êtes obligé de relancer

Si vous avez laissé un message clair, le professionnel doit vous rappeler rapidement.

2) Quel est le degré d’écoute de l’agent immobilier ?

Etre en connexion avec son agent immobilierAprès avoir réalisé une « découverte acquéreur », un bon agent immobilier proposera, à son client, des biens en adéquation avec le projet d’achat.

La découverte acquéreur est une étape d’écoute qui permet au professionnel de connaitre les attentes du client (à travers un questionnement précis).

Un bon agent immobilier doit vous proposer des biens correspondants à vos critères.

3) Connait-il les biens immobiliers qu’il propose ?

Obtenir les réponses aux questionsPar exemple, lorsqu’une annonce immobilière vous intéresse sur Internet, il est important d’appeler l’agent immobilier qui propose le bien pour obtenir des informations complémentaires avant une éventuelle visite :

  • Taxe foncière, frais de copropriété, type de chauffage, travaux à prévoir…

Un bon agent immobilier vous fournira, à la première demande, l’ensemble de ces informations utiles, qui pourra vous décider à visiter ou non.

4) L’agent immobilier maîtrise t-il la législation ?

Etre bien conseillé par son agent immobilierPour être de bon conseil, un bon agent immobilier se tiendra informé de l’évolution de la législation concernant le droit immobilier notamment.

Si celui-ci maîtrise la législation en vigueur, il pourra vous conseiller sur les points suivants :

  • L’achat en nom propre ou en SCI,
  • Le plafonnement des loyers,
  • L’aspect fiscal (Micro foncier, régime réel),
  • Les obligations du bailleur,
  • Et plein d’autres points qui peuvent être utile dans votre choix d’acquisition.

La question à se poser : mon agent immobilier, est-il de bon conseil ou est-il seulement le maître des clés ?

5) L’agent fait-il preuve d’empathie et de sympathie ?

Un Bon Agent ImmobilierN’oubliez pas que c’est l’agent immobilier qui va présenter votre offre au propriétaire vendeur. Un bon négociateur doit créer un climat de confiance avec le vendeur, pour cela l’empathie et la sympathie sont des alliés de taille.

Le vendeur acceptera plus facilement de faire un effort sur son prix, s’il est en confiance et s’il apprécie l’agent immobilier qui lui présente.

Il est assez facile de mesurer ces 2 qualités.  Dès le premier contact, vous saurez si votre agent immobilier est doté d’empathie et de sympathie.

Si le professionnel de l’immobilier rassemble toutes ces qualités, vous avez en face de vous UN BON AGENT IMMOBILIER.

Je terminerais cet article par cette citation que j’apprécie beaucoup :


"Le succès d'un homme est mesuré en fonction de son entourage et de sa générosité."



- Moses Isegawa

Et vous, comment faites-vous pour choisir les bons partenaires ?

Comme à mon habitude, je vous invite à partager votre expérience d’investisseur immobilier en laissant un commentaire sous cet article.

A très bientôt sur GDLC,

Pascal, blogueur immobilier sur GagnerDeLaCaillasse.com.

Leave A Response

* Denotes Required Field